Skip to main content
  1. Accueil
  2. >
  3. Actualités
  4. >
  5. Hôtellerie de plein air
  6. >
  7. Le bivouac présente de nouvelles opportunités d’offres touristiques

Avec l’essor de l’itinérance et du slow tourisme, le bivouac devient un mode d’hébergement très de plus en plus prisé. Ce qui nous incite à vous expliquer pourquoi le bivouac  présente de nouvelles opportunités d’offres touristiques.  Parfois sauvage en milieu naturel ou urbain, le bivouac est autorisé là où il n’est pas spécifiquement interdit. Afin de le maîtriser en limitant les incidences sur l’environnement et surtout pour en optimiser les retombées positives de nouvelles formes d’offres structurées apparaissent. 

Un cadre réglementaire à surveiller

 Le bivouac semble être une offre idéale pour une nuitée ponctuelle si l’on respecte sa définition “Campement temporaire et minimaliste qui permet de passer une nuit en pleine nature “.  Cependant en milieu naturel (montagne, rivière, ou urbain) sans équipements et avec des usagers peu scrupuleux les traces répétées de ces passages représentent des risques, une pollution voire une gêne pour la faune et la flore. Souvent implantés dans des territoires soumis à la loi Montagne, les contraintes naturelles compliquent davantage l’implantation d’aires de bivouac avec une emprise au sol nulle. Les problématiques de la gestion du feu ou encore des déchets est souvent un obstacle à sa mise en œuvre.  

Les territoires organisent une offre d’itinérance

Les gestionnaires des grands itinéraires de vélos routes voies vertes à forte affluence tels que la Grande Traversée du Jura, du Massif Central, de même que les itinéraires de grande randonnée comme les chemins de Saint Jacques, le GR 20 en Corse, les rivières comme le Thérain, le Ciron, l’Ardèche, le Tarn, l’ont bien compris. Tentes, camping-car, vélo cargo, mini caravanes, vans, fourgons, voitures aménagées les formes sont diverses pour bivouaquer. 

Aussi les territoires commencent à structurer leurs offres en organisant les points d’arrêts en apportant des équipements, des services, des solutions pour la gestion des déchets avec une surveillance. La communication, l’organisation des réservations, la surveillance sont aussi des composantes qui participent au succès de ces nouvelles offres. 

Des initiatives publics et privés remarquables

 Plusieurs initiatives ont été mises en place par des acteurs institutionnels mais également par les acteurs privés. 

 L’Eco-aire de bivouac sur le Massif central, développée par l’IPAMAC regroupant les 11 Parcs Naturels Régionaux et le Parc Naturel des Cévennes. Aujourd’hui 3 aires existent : Millevaches, Morvan et Cévennes proposant des emplacements avec ou sans plateforme ainsi que des toilettes sèches uniquement pour justifier des contraintes naturelles, 

La Halte sur la Grande Traversée du Jura ouvert à l’été 2023 avec la création d’un STECAL pour implanter 6 emplacements sur plateforme maximum pour les tentes, une cabane refuge servant d’abri, un espace de convivialité, 

L’aire de bivouac de Chastreix dans le Massif du Sancy où les itinérants ont la possibilité d’installer leurs tentes pour la nuit.  

Les bons conseils pour le bivouac dans le Parc des Ecrins 

 L’implantation d’hébergements légers de loisirs (HLL), tout comme d’hébergements insolites sur un terrain implique non seulement un permis d’aménager avec les autorisations en termes d’urbanisme mais au-delà de 6 emplacements il est souhaitable de se conformer à la réglementation camping. 

Les perspectives d’évolution à long termes

 L’analyse de l’évolution des secteurs du camping, de l’hébergement insolite et du bivouac nous invite à l’humilité.  Aussi, il convient de s’interroger si les règles qui régissent l’urbanisme, l’environnement et la protection ne doivent pas s’adapter pour organiser les territoires plutôt que de subir des flux non maîtrisés. 

 David Paquet 

 Caroline Chaud 

Articles récents

Hébergements en délégation,  anticipez le renouvellement

Collectivités propriétaires d’hébergements en délégation,  anticipez le renouvellement afin de renouveler ou chercher un nouveau gestionnaire. Choisir le mode de gestion le plus adapté à l'avenir implique de se prendre le temps de la réflexion et de l'évaluation Votre bien nécessite t'il un plan d'investissement ? Souhaitez vous un portage public privé de la part du gestionnaire (qui peut devenir concessionnaire) ou garder une plus grande indépendance dans le choix de celui-ci ? Quelles sont les savoir-faire que vous souhaitez privilégier : savoir être sur l'accueil et les relations partenaires et collectivité, restauration, commercialisation, animation... les choix dépendent des leviers de réussite de votre site

Lire

Les hébergements insolites un axe de développement des campings

La forte attractivité et les performances que le Cabinet Alliances en partenariat avec AbracadaRoom ont valorisés dans l’étude de marché sur les hébergements insolites mettent en lumière le potentiel de cette filière dont les choix de positionnement peuvent constituer un axe de développement des campings.  Il est difficile d’évaluer précisément le nombre de campings qui implantent des hébergements insolites (estimation selon nos recherches entre 300 et 450) tant ce phénomène est exponentiel et la nature des « modules insolites » est sujette à interprétation.   Pour que ce choix apporte un réel bénéfice il nécessite des précautions car les choix de modules sont très nombreux et les niveaux d’investissements sont en forte hausse. C’est la raison pour laquelle nous tentons d’éclairer vos connaissances. 

Lire

Prestations sur mesure

Accompagnement personnalisé

Rayonnement national

25 ans d’expérience

Cabinet Alliances

9 ZA PERACHE- 63114 COUDES

Tél. : 04 73 96 96 96 | Fax : 04 73 96 65 50

Restez informés !

Abonnez-vous gratuitement pour être averti des nouveaux articles publiés.

    Sur un secteur en particulier ?