Skip to main content

Panier

  1. Accueil
  2. >
  3. Actualités
  4. >
  5. Développement d'hébergements insolites
  6. >
  7. Financement des projets d’hébergements insolites

Le financement des projets d’hébergements insolites est avec les contraintes d’urbanisme la deuxième cause d’échec. Cette difficulté est souvent due à l’écart entre l’ampleur d’un idéal et la réalité de la capacité d’apports des porteurs de projets, cependant cet écart peut diminuer si l’on sait mobiliser les partenariats. Alors quelles sont les sources de financements pour les projets touristiques ?

Trois sources possibles : les apports initiaux, les financements institutionnels, la capacité d’emprunt. Cependant ces sources comportent de multiples variantes ou ramifications tel le ruisseau qui devient un fleuve. Je vous propose d’explorer les pistes qui sont issues des 20 années d’expériences du cabinet Alliances auprès des porteurs de projets touristiques publics et privés dans des domaines variés.

Les apports en capitaux : ces derniers doivent représenter au moins 20% des sommes empruntées

Apports en capital pour débloquer les emprunts dans ce cas la règle de 20% d’apport est un minimum et parfois en fonction des risques ou de l’ampleur des projets, certaines banques demandent jusqu’à 30%.

Apports en nature (fonds de commerce, fichier, matériaux, valorisation d’un travail antérieur si celui-ci est matérialisable) pour valoriser votre travail déjà réalisé ou votre contribution aux travaux. Attention cependant à ne pas bloquer votre trésorerie.

Apports en trésorerie : ce point est capital car c’est le premier niveau d’alerte des banques, lorsque votre trésorerie est en déficit de plus de 50% de votre capital vous courrez le risque d’un défaut de paiements par la banque et d’un redressement judiciaire. Dans le cas des hébergements insolites, les variations saisonnières d’activité nécessitent de disposer d’au moins 4 mois de trésorerie d’avance.

Les apports peuvent aussi être issues d’associés c’est intéressant pour les projets de grande envergure afin d’accélérer le démarrage. Le crowdfunding est aussi considéré comme un apport en capital même si les sommes engagées sont peu significatives à l’échelle d’un projet.

Pour les collectivités les apports sont rarement mis en œuvre en dehors des Sociétés Public Locales et des Sociétés d’Economie Mixte ils sont compensés par des aides de l’état et des régions.

Les financements institutionnels : les subventions sont plafonnées mais sont renouvelables

Les hébergements insolites sont encore peu reconnus en tant que filière pour les aides institutionnelles, elles sont le plus souvent assimilées à l’hôtellerie de plein Air ou les hébergements innovants ou hybrides. Souhaitons qu’en 2022 les régions se saisissent de ce problème à l’occasion des nouveaux schémas de développement touristique.

Ce qu’il faut retenir c’est que les aides mobilisables sont encadrées par la communauté Européenne au titre de la concurrence. Elles sont alors limitées à 200 000 € par projet sauf si l’on démontre l’absence de d’offre comparable dans un rayon de proximité ou qu’il se situe sur des territoires prioritaires en développement : territoires ruraux, plans de soutien aux massif (Jura, Vosges, Massif central, alpes, Pyrénées…). Ce montant peut dans ce cas atteindre 40% du projet avec des aides Européennes. Les aides régionales sont de l’ordre 15 à 20% sauf en Région Nouvelle Aquitaine qui n’apporte aucun soutien. Les départements n’ont pas la compétence pour intervenir directement sur le financement mais apportent un soutien de proximité en ingénierie et en appui technique aux porteurs de projets comme dans les Vosges, en Haute-Saône, le Doubs, l’Hérault.

Ces limites nous incitent à vous proposer le développement en deux ou trois phases de développement ce qui vous permet de mobiliser plusieurs fois des financements et de suivre votre développement marketing de manière plus progressive.

En complément de ces aides et en cumul vous pouvez selon le positionnement et le contenu des projets mobiliser les aides du fond tourisme durable dans le cadre du plan de relance via l’ADEME.

Ces aides sont bien souvent déterminantes pour calibrer la première étape des projets et elles représentent une réduction des risques pour les banques.

La valorisation des retombées économiques qui s’évalue en fonction de vos niveaux de charges et du volume de nuitées est un argument non négligeable pour mobiliser vos partenaires financiers et dans ce domaine la contribution des hébergements insolites est conséquente.

 Les emprunts dépendent de la capacité d’autofinancement générée par le projet

Pour disposer d’un emprunt il faut démontrer sa capacité à le rembourser. Cette capacité d’autofinancement s’évalue à partir de votre prévisionnel d’exploitation. L’indicateur clé est l’excédent brut d’exploitation (la différence entre vos recettes et vos charges d’exploitation). Son montant détermine les limites de votre capacité de remboursement annuel. En revanche votre capacité d’emprunt est variable selon la durée qui vous est accordée et le coût des intérêts d’emprunt.

Exemple : Vous disposez d’une capacité de 25 000 € par an soit 250 000 € sur 10 ans (intérêts inclus) ou 375 000 € sur 15 ans.

Cette capacité dépend aussi de votre tableau d’amortissement comptable et nécessite de conserver une marge de manœuvre de 10 à 20% qui représentent vos résultats et une marge quant aux risques de variations d’activités.

Les prêts à taux 0 sont aussi des emprunts à rembourser avec deux différences notables : leur durée et leurs montants sont souvent limités, et ils ne comportent pas d’intérêts d’emprunts.

 

En synthèse votre montage financier est le résultat d’un équilibre entre vos besoins en investissements, vos apports et vos perspectives de résultats. Les subventions institutionnelles sont un moyen pour accroitre votre capacité d’investissement et accélérer votre développement. Le phasage des projets est souvent une nécessité qui vous permet d’optimiser votre développement tout en limitant les charges financières.

Pour aller plus loin vous pouvez consulter

Fond Tourisme Durable comment en bénéficier ?

Retrouvez notre guide méthodologique pour élaborer votre business plan

Ou utilisez notre webinaire en ligne

Ces deux outils vous permettent de solliciter un coaching personnalisé pour valider votre projet et bénéficier de la certification de celui-ci par le cabinet Alliances.

 

Articles récents

Les cabanes Châteaux de Peydebe

Les 10 critères des hébergements insolites "haut de gamme"

Existe t'il des éléments objectifs et incontournables qui définissent les hébergements insolites "haut de gamme" ? Au sein du cabinet Alliances pour mieux conseiller nos porteurs de projets nous avons pris soin d'étudier les critères sur la base de 146 sites en France avec des prix supérieurs à 220 €.

Lire

Projet de cabane et urbanisme

La construction d'hébergement est possible en zone naturelle ou agricole sous certaines conditions après des démarches de négociation auprès des collectivités.

Lire

Prestations sur mesure

Accompagnement personnalisé

Rayonnement national

25 ans d’expérience

Cabinet Alliances

9 ZA PERACHE- 63114 COUDES

Tél. : 04 73 96 96 96 | Fax : 04 73 96 65 50

Restez informés !

Abonnez-vous gratuitement pour être averti des nouveaux articles publiés.

    En soumettant ce formulaire, je m'abonne à la newsletter et j'accepte que les informations saisies soient exploitées dans le cadre de la relation commerciale avec l'entreprise.*